ENTREPRISES

Le bien-être des salariés, une attention grandissante pour les entreprises

Si les français disposent aujourd’hui de 5 semaines de congés par an1, le bien-être des salariés en entreprise n’est plus uniquement abordé sous l’angle des vacances. Une réflexion plus large est menée sur la qualité de vie au travail.

Depuis la pandémie et le renforcement du télétravail, les attentes des salariés se sont accentuées. Quels leviers ont à disposition les dirigeants d’entreprise pour y répondre ? 

Qu’est-ce que la qualité de vie au travail ?

La qualité de vie au travail (QVT) est définie comme « les actions qui permettent de concilier à la fois l’amélioration des conditions de travail pour les salariés et la performance globale des entreprises2 ».

La qualité de vie au travail « peut se concevoir comme un sentiment de bien-être au travail perçu collectivement et individuellement qui englobe l’ambiance, la culture de l’entreprise, l’intérêt du travail, les conditions de travail, le sentiment d’implication, le degré d’autonomie et de responsabilisation, l’égalité, un droit à l’erreur accordé à chacun, une reconnaissance et une valorisation du travail effectué2 ».

L’accord national interprofessionnel concernant la qualité de vie au travail en fait un objet de dialogue social3.

 

Comment améliorer le bien-être des salariés ?

Aujourd’hui, le dirigeant dispose de différents leviers pour œuvrer à la qualité de vie dans son entreprise.


Aider les salariés à se constituer un patrimoine

Pour aider ses salariés à se projeter dans l’avenir, un dirigeant d’entreprise peut mettre en place un dispositif d’épargne salariale.

Il verse alors sur ce compte un intéressement (ce n’est pas automatique, pour ce faire il faut mettre en place un accord d’intéressement), c’est-à-dire une prime liée à la performance de l’entreprise, ou une participation, soit une quote-part des bénéfices de l’entreprise4. L’épargne salariale permet ainsi aux salariés de se constituer un capital et de profiter d’une fiscalité avantageuse ainsi que des modalités de déblocage facilitées.

Les banques du groupe Crédit du Nord accompagnent les dirigeants dans la mise en œuvre d’un plan d’épargne salariale (PEE, PEI, PER-COI, PER-COL), pour leur entreprise. Des experts métiers sont disponibles en région, à chaque étape du projet (rédaction des accords, choix des supports d’investissement, communication auprès de vos salariés, paramétrage du compte épargne salariale). N’hésitez pas à les solliciter.

 

Aménager le temps de travail des salariés et leur environnement

Ce mode de travail hybride, où le salarié partage son temps de travail entre son domicile et les locaux de son entreprise, permet un meilleur équilibre entre la vie professionnelle et personnelle.

Cette modularité du temps de travail permet aux salariés d’économiser un temps de transports précieux, d’organiser quelques tâches personnelles de proximité auparavant dévolues aux week-ends. Elle concoure à repenser les rapports managériaux et à renforcer les relations entre les parties prenantes.  


Dans un cadre plus opérationnel, le dirigeant peut accorder des avantages salariaux tels que Swile. Utilisable partout, sur des temps professionnels comme personnels, la carte Swile permet d’accéder aux titres restaurants dématérialisés, ainsi que des titres cadeaux et de mobilité. Renseignez-vous auprès de votre conseiller qui vous mettra en relation avec notre partenaire Swile.


Améliorer les compétences des salariés

Répondre aux expertises des métiers ainsi qu’aux évolutions d’un marché est une nécessité que doit prendre en compte le dirigeant dans la gestion de son activité. Pour le salarié, être formé régulièrement lui apporte « un sentiment de sécurité quant à son avenir professionnel­5 ».

Bon à savoir

Pour un dirigeant, former ses collaborateurs c’est aussi protéger son entreprise face à une menace. Aujourd’hui, la montée des cyber-attaques nécessite que les salariés soient formés à ces nouvelles problématiques6.


Notre partenaire OPPENS sensibilise et propose des modules en ligne pour lutter contre des situations d’attaque telle que le phishing7.


Une démarche gagnante pour l’employé comme pour l’employeur

Si les dirigeants disposent d’une palette d’outils pour améliorer le bien-être de leurs salariés, prendre en considération cette bienveillance dans leur stratégie globale est souvent bénéfique pour l’entreprise. Cette démarche pérenne contribue à fidéliser les équipes, à nourrir une culture d’entreprise, et de renforce son attractivité5.



1- Article L3141-3 du Code du travail
2- Accord National Interprofessionnel (ANI) du 19 juin 2013 Vers une politique d’amélioration de la qualité de vie au travail et de l’égalité professionnelle.
3- L’accord est applicable uniquement dans les entreprises qui sont membres d’un syndicat patronal signataire.
4- https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N517#:~:text=L'%C3%A9pargne%20salariale%20est%20un,de%20ses%20b%C3%A9n%C3%A9fices%20(participation).
5- https://www.anact.fr/sites/anact/files/10questions-sur-la-qualite-de-vie-au-travail-2016.pdf
6- En 2021, 54% des entreprises ont subi une attaque informatique, selon le baromètre de la cyber sécurité des entreprises CESIN/OpinionWay de janvier 2022. https://www.opinion-way.com/en/opinion-political-surveys/published-surveys/marketing/internet-et-ntic.html
7- Hameçonnage.

Swile, S.A.S. au capital de 49171.20 euros immatriculée au RCS de Montpellier sous le numéro 824 012 173 domiciliée au @7center, Immeuble L'Atlis, Bâtiment A, 561 rue Georges Meliès – 34000 Montpellier N° TVA intracommunautaire : FR67 82 40 12 173

OPPENS, Société par Actions Simplifiées (SAS) au capital de 900 000 euros, immatriculée au RCS de Nanterre sous le numéro unique d’identification 880 668 314, domiciliée au 17 cours Valmy 92800 Puteaux. Organisation de formation – Déclaration d’activité enregistrée sous le numéro 11922379092 auprès du préfet de la région Ile-de-France.



Plus d'articles

News

Jun 29th 2021

Transmettre son entreprise

Contact